Print this post Print this post

La tragédie a ses obligations

McNeillUnreasonableMan

Dessin de Harold Arthur McNeill

627 mots

Original en anglais ici

Note de l’éditeur:

Dans les années 1920 et 30, Robinson Jeffers était l’un des poètes américains les plus estimés et les plus appréciés des critiques. Cependant, en 1948, sa réputation publique et critique entra dans un déclin rapide et irréversible après la publication de  The Double Axe and Other Poems [La Double Hache et autres poèmes] (New York: Random House, 1948), qui contient un certain nombre de poèmes sur la Seconde Guerre mondiale et ses suites, des poèmes qui étaient fortement critiques vis-à-vis des Alliés et qui exprimaient une claire sympathie pour les puissances de l’Axe vaincues. L’éditeur de Jeffers, Random House, exigea que dix poèmes soient exclus du recueil et publia même un désaveu politique sur la couverture du livre.

« La tragédie a ses obligations » est l’un des poèmes supprimés, et on voit facilement pourquoi. Ecrit en juin 1943, il est adressé à Adolf Hitler, qui est dépeint comme un héros tragique qui « voulait bien faire et causa le malheur », et dont les erreurs – négliger de pousser son avantage contre l’Angleterre, puis envahir la Russie – avaient déclenché le mouvement menant à sa chute inévitable. Jeffers prédit le suicide de Hitler et lui recommande de mourir avec dignité et de faire de son mieux pour entraîner ses ennemis dans sa chute.

Je recommande vivement The Double Axe, mais assurez-vous de trouver l’édition qui inclut les poèmes supprimés. Jeffers est un grand poète, quel que soit son sujet, mais lorsqu’il s’attaque à la plus grande tragédie de notre temps, la pleine mesure de son génie apparaît. Ces poèmes, de plus, ne sont pas « simplement politiques », car la politique de Jeffers est incluse dans sa philosophie générale de l’« inhumanisme », c’est-à-dire son rejet de l’anthropocentrisme en faveur d’une attitude centrée sur la vie et le cosmos, qui fournit un fondement pour sa politique ainsi qu’une « écologie profonde » – un point de vue qui est très proche d’un autre livre écrit durant la dure période de l’après-Seconde Guerre mondiale : le livre de Savitri Devi, Impeachment of Man.

Juin, 1943

Si vous vous étiez jeté un peu plus hardiment dans le flot de la fortune
vous auriez conquis l’Angleterre ; ou durant le ralentissement,
moins audacieusement, vous n’auriez pas aventuré votre main droite en Russie :
voici les deux fantômes ; ils se tiennent auprès du lit
et poussent un homme à se lacérer lui-même. Le reste est fatal ;
chaque jour un nouveau désastre, et pour finir Vae Victis,
cela signifie Weh den Gesiegten. Voilà l’essence de la tragédie,
avoir voulu bien faire et avoir causé le malheur, et regarder le Destin,
tout de pierre, approcher.

Mais la tragédie a ses obligations. Un choix
se présente à chaque homme quand ses jours s’assombrissent :
être tragique ou être pitoyable. Vous ne devez rien faire de pitoyable.
Le suicide, que sans doute vous envisagez,
n’est pas suffisant, le suicide est pour les boutiquiers en faillite.
Vous devriez être Samson, le Samson aveugle, écrasant tous ses ennemis,
c’est-à-dire l’Europe, l’Amérique, la moitié de l’Asie, dans sa chute.
Mais vous ne le pouvez pas ; et le récit est hébreu.

J’ai vu un faucon avec une aile brisée, immobilisé dans sa fange,
impuissant, captif en cage, avec des yeux dédaigneux,
froids et indomptables, attendre la mort. Il n’y avait rien de pitoyable,
aucune déchéance, mais un défi éternel.
Ou la terreur des bergeries, un loup gris et farouche, pourchassé tout le jour,
blessé, terrassé à l’arrivée du crépuscule –,
comme il meurt grandement. La meute l’entoure en hurlant, sans s’approcher,
la tête se relève, les grands crocs font un rictus, les chasseurs
admirent leur victime. C’est comme cela que vous devriez finir
– pour ceux qui suivent les prophètes [*] vous mourriez comme un chien –,
comme un loup qui a perdu la guerre.

[*] Les prophètes abrahamiques, bien sûr. (NDT)

 

This entry was posted in North American New Right and tagged , , , , , , , . Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared.
 
Comments are moderated. If you don't see your comment, please be patient. If approved, it will appear here soon. Do not post your comment a second time.
 
Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

  • Our Titles

    The White Nationalist Manifesto

    From Plato to Postmodernism

    The Gizmo

    Return of the Son of Trevor Lynch's CENSORED Guide to the Movies

    Toward a New Nationalism

    The Smut Book

    The Alternative Right

    My Nationalist Pony

    Dark Right: Batman Viewed From the Right

    The Philatelist

    Novel Folklore

    Confessions of an Anti-Feminist

    East and West

    Though We Be Dead, Yet Our Day Will Come

    White Like You

    The Homo and the Negro, Second Edition

    Numinous Machines

    The World in Flames

    Venus and Her Thugs

    Cynosura

    North American New Right, vol. 2

    You Asked For It

    More Artists of the Right

    Extremists: Studies in Metapolitics

    Rising

    The Importance of James Bond

    In Defense of Prejudice

    Confessions of a Reluctant Hater (2nd ed.)

    The Hypocrisies of Heaven

    Waking Up from the American Dream

    Green Nazis in Space!

    Truth, Justice, and a Nice White Country

    Heidegger in Chicago

    The End of an Era

    Sexual Utopia in Power

    What is a Rune? & Other Essays

    Son of Trevor Lynch's White Nationalist Guide to the Movies

    The Lightning & the Sun

    The Eldritch Evola

    Western Civilization Bites Back

    New Right vs. Old Right

    Lost Violent Souls

    Journey Late at Night: Poems and Translations

    The Non-Hindu Indians & Indian Unity

    Baader Meinhof ceramic pistol, Charles Kraaft 2013

    Jonathan Bowden as Dirty Harry

    The Lost Philosopher, Second Expanded Edition

    Trevor Lynch's A White Nationalist Guide to the Movies

    And Time Rolls On

    The Homo & the Negro

    Artists of the Right

    North American New Right, Vol. 1

    Some Thoughts on Hitler

    Tikkun Olam and Other Poems

    Under the Nihil

    Summoning the Gods

    Hold Back This Day

    The Columbine Pilgrim

    Confessions of a Reluctant Hater

    Taking Our Own Side

    Toward the White Republic

    Distributed Titles

    Reuben

    The Node

    A Sky Without Eagles

    The Way of Men

    The New Austerities

    Morning Crafts

    The Passing of a Profit & Other Forgotten Stories

    Asatru: A Native European Spirituality

    The Lost Philosopher

    Impeachment of Man

    Gold in the Furnace

    Defiance